Les dernières actualités

Comprendre et faire comprendre le monde social par la photographie

Le 1er février 2024, Brice Le Gall, chargé de recherche et coordinateur de l’OTSI, est invité par le CERIAS (de l’Institut Cardjin et de la Haute Ecole Louvain en Hainaut) pour une communication autour des dernières recherches de l’observatoire. Sa présentation analysera en particulier les intérêts et les limites de la photographie documentaire pour les sociologues et les travailleurs sociaux.

Lien vers le programme du séminaire et le résumé de l’intervention

Journée Portes ouvertes au CFE

A l’occasion de la semaine des formations aux métiers de la santé et du lien social, le CFE ouvrira ses portes samedi 3 février 2024 de 10h à 17h.

Au programme :

Présentation des formations…

Rencontre avec des professionnels du secteur…

Flash débats…

Présentation de l’Observatoire du travail social et des inégalités

Venez nombreux !

Remise des diplômes 2024 : 100% de réussite pour les AES

Ce 10 janvier 2024 au Centre de Formation de l’Essonne, 75 étudiantes – mères de familles, jeunes femmes, salariées, issues des quartiers populaires pour la majorité d’entre elles – sont venues chercher leur diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social (AES). Après 12 mois de formation, il s’agit bien souvent leur premier diplôme !

Le CA de CFE, des maires, des élus, des représentants de l’État et de la Région ainsi que des universitaires et des professionnels, étaient présents pour saluer leur courage, leur détermination et leur réussite. À cette occasion, des journalistes de Libération et du Parisien étaient aussi présents.

Lien vers l’article de Libération

Lien vers une galerie d’images

Exposition : Le « collectif Pessoa » au CFE

Pour sa quatrième exposition, la centrale d’étude onirique pour l’embellissement du CFE invite le collectif Pessoa à exposer ses œuvres. Ce collectif est né de la volonté d’un éducateur-poète- Lécio Ferreira- qui travaille au foyer des Bordes à Evry. Les œuvres présentées ont été réalisées collectivement par des personnes en situation de handicap mental. Elles entremêlent les subjectivités et les sensibilités pour donner naissance à des tableaux très colorés empruntant à la fois au dessin et à l’écriture.

Le vernissage est prévu le 28 novembre à 14 heures dans les locaux du CFE.

Émeutes urbaines : «Il y a une forme d’indécence dans les discours sur les parents démissionnaires»

Alors que le gouvernement a présenté ce jeudi 26 octobre sa réponse aux émeutes de l’été dernier, Amar Henni, anthropologue, éducateur à Grigny et Directeur du Centre de Formation de l’Essonne, raconte comment le rapport aux jeunes a évolué en quarante ans de métier et insiste sur l’importance de l’éducation plutôt que de la répression. 

Interview à lire dans Libération du 27 octobre 2023

Exposition « Qui nous sommes ? »

Du 3 octobre au 3 novembre 2023, le CFE a le plaisir d’accueillir l’exposition « Qui nous sommes » qui regroupe les œuvres de résidents de deux foyers de vie de la Société philanthropique (Corbeil et Mennecy). Ces résidents participent tous à un atelier peinture animé par l’artiste Clara. Le vernissage aura lieu  le 3 octobre à 15 heures au 23 rue des Ateliers à Grigny. Une vingtaine d’œuvres seront exposées.

Renseignements au 01.69.02.75.10 

Le commissaire à la lutte contre la pauvreté au CFE

Mardi 12 septembre 2023, le CFE a eu l’honneur d’accueillir Christian Forterre, nouveau commissaire à la lutte contre la pauvreté en Ile de France. Accompagné d’Eric Vegas Dangla, Directeur adjoint de la DDETS,  Philippe Rio, maire de Grigny, ainsi que de nombreux autres élus de la municipalité. M. Forterre a échangé longuement avec plusieurs étudiants issus des filières AES et TISF sur les problèmes liés à l’emploi, aux discriminations, aux inégalités ou encore à la lutte contre la pauvreté. Cette rencontre fut l’occasion aussi d’aborder la crise des vocations pour les métiers du social, l’attention particulière qu’il faut accorder à ces formations et le rôle central que joue le CFE sur son territoire. Cet échange fut suivi d’un déjeuner entre son Directeur Amar Henni, le maire adjoint à la cité éducative Lamine Camara et le préfet de l’Essonne, Bertrand Gaume.

 

Rencontre / Débat

Alors que Charlie Chaplin nous a donné du vagabond une image généreuse et poétique, comment inscrire une pratique de psychiatre de service public dans les pas de ce désarmant trimardeur ? Comment essayer d’ouvrir le champ des interrogations les plus fécondes, comment proposer qu’adviennent des rencontres improbables entre les personnes les plus dissemblables, comment explorer les chemins parfois escarpés de la pensée, de l’expression artistique, de la réflexion philosophique et de la question sociale ? C’est à ces questions que Michaël Guyader tente de donner une esquisse de réponse en racontant ce qu’a été son aventure exaltante de chef de service en psychiatrie dans la banlieue parisienne la moins nantie : accompagné d’une équipe remarquable de compétence, d’ attention et de dévouement il s’est employé à mettre en œuvre un projet de soin orienté par la résistance à toute forme de domination de l’homme par son semblable, dans une époque où les conduites de partition, de ségrégation et d’exclusion font flores. De son compagnonnage avec la folie et grâce à des rencontres avec nombre de « gens ordinaires faisant des choses extraordinaires » comme le disait Lucien Bonnafé, il nous livre une vive incitation à penser sans trop de contrainte et propose à la réflexion de chacun un point de vue radical et original sur l’aliénation, entre psychanalyse et politique.

Vernissage : Danseuses Tziganes et paysages urbains scandinaves

Depuis janvier 2023, le CFE a créé une « centrale d’étude onirique » pour l’embellissement de notre établissement. Ce projet vise à créer une dynamique artistique en accueillant tous les deux mois des artistes qui présentent leurs œuvres. L’exposition de Romulad Avet explore l’univers des danseuses tziganes qu’il photographie depuis plusieurs décennies. En miroir, un second volet de l’exposition est consacré aux paysages urbains scandinaves et notamment à des plus anciens parc d’attraction européen.

Une rencontre avec l’auteur est prévue le 11 avril prochain à partir de 15h. L’exposition est visible dans nos locaux jusqu’au 06 juin 2023. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30.

Renseignements au 01.69.02.75.10

Remise des diplômes : promo Accompagnant Éducatif et Social

Le 3 février 2023 se déroulait la 13 ème remise des diplômes de la filière AES du CFE. À cette occasion, Lamine Camara, adjoint au maire de Grigny à la jeunesse et à la Cité éducative, rencontrait les heureux lauréats. Une occasion pour lui de féliciter ces hommes et ces femmes pour leurs parcours exemplaires et de rappeler l’importance du travail réalisé par le CFE sur ce territoire depuis plusieurs années.

Sur les 43 candidats présentés à l’examen final, 100% ont été diplômés.

«Nous sommes tous les rêves du monde»

L’exposition « Nous sommes tous les rêves du monde » met en regard le travail de l’artiste Sébastien Gramazio et des textes du poète Fernando Pessoa. L’un comme l’autre mettent la pensée en veille pour laisser une place à la sensibilité et à l’imaginaire. La nature ne se pense pas, elle se chante, se peint, se contemple dans la non-pensée…

L’exposition se tiendra du 26 janvier au 24 mars 2023 dans les locaux du CFE.

Le CFE vu par Elisa Chemoul

Étudiante en BTS communication, Elisa Chemoul a suivi notre équipe pédagogique et administrative pendant plusieurs semaines. Dans cette vidéo, elle livre sa vision de notre Centre de formation. Bonne suite à elle et merci pour le travail accompli !

Colloque de l’Entraide Union : « les métiers du social un enjeu sociétal ? »

Les métiers du social sont-ils les oubliés de la république ? Les employeurs du social, du médico-social et du soin n’ont jamais connu une telle pénurie de recrutement.

Comment expliquer un tel manque d’intérêt pour ces métiers alors que le militantisme humanitaire ne faiblit pas ? Doit-t-on désespérer pour intéresser ? Allons-nous laisser le secteur lucratif prendre la place de ce qui relève des missions de service public confiées aux associations ?

Ce colloque organisé par l’Entraide Union, en partenariat avec le Snaless et Unir association, vise à alerter et réfléchir sur ces questions. 

Une délégation palestinienne d’Aïda au CFE

À l’occasion du jumelage entre la ville de Grigny et le camp de réfugiés d’Aïda en Cisjordanie, une délégation palestinienne s’est rendue le 1er décembre au Centre de Formation de l’Essonne. Cette rencontre a été l’occasion de mettre en perspective les difficultés rencontrées par les travailleurs sociaux en France et celles des associations qui se battent pour les droits humains en Palestine.

Appel à la création d’un logo  pour l’observatoire du travail social et des inégalités

Un observatoire du travail social ouvre ses portes au CFE. Nous vous invitons à participer à la création du logo. Le thème ? Symboliser notre territoire, le travail social, la solidarité, ou encore la lutte contre les inégalités.

Déposez vos idées en personne au CFE (au bureau de Amar Henni) ou par mail à b.legall@cfe.social.

Colloque du RUFS : « Les formations du social à l’épreuve des réformes – transformations, perspectives et enjeux des partenariats »

Depuis les années 2000, la conception professionnaliste de la connaissance s’est imposée partout, au nom des « nouveaux besoins » économiques – élargis aujourd’hui à des « défis sociétaux », pour reprendre des éléments de langage des nouvelles orientations de politique publique : introduction des référentiels professionnels de certification, extension de l’approche par compétences, visée adéquationniste des diplômes, mise en concurrence généralisée… Parallèlement, l’offre de formation a été doublement structurée : au niveau local par les schémas régionaux et au niveau européen par l’harmonisation des formations supérieures selon le triptyque LMD.
Les formations dans le secteur social ont été fortement transformées par ces mutations. La réingénierie des formations du social depuis 2018 a opté pour un format majoritaire, celui de leur universitarisation, tout en renforçant la professionnalisation de l’ensemble des formations universitaires imposée par la Déclaration de Bologne.
Dans le cadre de l’organisation de son premier colloque, le RUFS entend consacrer un temps de réflexion et d’analyse à cette reconfiguration qui suscite ou réveille nombre de controverses à propos de la formation, et par ricochet, de la recherche.