Les formations diplômantes

Découvrez nos formations en alternance pour les métiers du secteur social. Accessibles à tous les niveaux d’étude, elles allient cours théoriques au CFE et pratique en entreprise.

Confrontez la réalité du métier aux connaissances académiques lors de ces parcours de formation diplômants.

Le Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale (CAFERUIS) répond aux besoins de qualification des cadres intermédiaires dans le champ de l’intervention sociale (établissements ou services sanitaires, sociaux et médico-sociaux).

 

Procédure d’inscription

  • Prérequis : avoir un diplôme de niveau bac+2 ou supérieur
  • Le candidat devra détailler son parcours professionnel par écrit
  • Une épreuve orale de 30 minutes aura lieu devant le jury d’admission

 

 Programme de la formation

  • DC 1 – Conception et conduite de projets : 90 heures
  • DC 2 – Expertise technique : 150 heures
  • DC 3 – Management d’équipe : 100 heures
  • DC 4 – Gestion administrative et budgétaire : 60 heures

Durée de la formation : 16-18 mois répartis sur 2 années scolaires, en alternance.

 

Coût et financement

  • Coût de l’épreuve orale d’admissibilité : 110 €
  • Coût de la formation : 7 000 €
  • Frais d’inscription : 200 €
  • Financements acceptés : 
    • Compte Personnel de Formation (CPF) 
    • Opérateurs de Compétences (OPCO)
    • Employeur (Congé Individuel de Formation et contrat de professionnalisation)
    • Autofinancement : dans ce cas, 30 % de réduction

 

Certifications et examens

Au cours de la formation CAFERUIS, le CFE organise 3 certifications pour les Domaines de Compétences (DC) suivants :

  • DC 2 – production d’un travail écrit et soutenance orale de 30 mn devant un jury
  • DC 3 – tirage au sort d’un sujet et soutenance orale de 30 mn devant un jury
  • DC 4 – épreuve écrite de 3 heures

La certification finale est organisée par la DRIEETS Île-de-France (Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités). Elle a lieu après la fin de la DC 1 (en mars) et consiste en un mémoire de 50 pages ainsi qu’une soutenance orale.

 

Issue de la formation

Diplôme délivré par l’État de niveau 6 – équivalent bac + 3

Présentation complète de la formation : Télécharger la plaquette de la formation CAFERUIS

Le métier d’encadrant et de responsable d’unité d’intervention sociale

Le RUIS est un cadre responsable de l’élaboration du projet personnalisé de l’unité. Il veille à sa mise en œuvre et à son évaluation, encadre ses équipes et mobilise les partenaires concernés.

Le Responsable d’Unité d’Intervention Sociale est membre de l’équipe de direction.

 

Compétences requises :

  • Bonne méthodologie de projet
  • Conception, formalisation et adaptation des procédures
  • Qualités de meneur d’équipe
  • Identification des besoins en compétences et en moyens et capacité à proposer les actions adaptées
  • Bonne prise de parole en public
  • Techniques de conduite d’entretiens individuels avec les collaborateurs, les familles et les usagers
  • Techniques de négociations adaptées aux situations

 

Activités principales :

  • Conception, mise en œuvre et évaluation du projet de service, en concertation avec l’équipe et la direction, en tenant compte du projet d’établissement et de l’évaluation des besoins des usagers
  • Organisation, réalisation du suivi des projets personnalisés dans le respect des procédures définies dans le projet d’établissement, évaluation des projets et en rendre compte par écrit
  • Organisation, coordination, suivi des activités éducatives, de soins et logistiques avec les intervenants concernés
  • Organisation des relais en amont et en aval de la prise en charge des usagers
  • Initiation et développement des conventions de partenariat avec les institutions et organismes extérieurs
  • Encadrement et animation de l’équipe, mise en œuvre des moyens mis à sa disposition pour réaliser l’activité
  • Participation à l’élaboration des budgets prévisionnels ; contrôle du budget éducatif
  • Planification, organisation, contrôle du travail des équipes
  • Veille technique et règlementaire

S'INSCRIRE À LA FORMATION

Le Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé forme des personnes capables de contribuer à l’éducation d’enfants ou adolescents présentant un handicap, des troubles du comportement ou qui rencontrent des difficultés d’insertion.

 

Procédure d’inscription

  • Prérequis : remplir au moins l’une des conditions suivantes :
    • Être inscrit à Parcoursup
    • Être titulaire du baccalauréat lors de l’entrée en formation
    • Avoir un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au RNCP de niveau IV ou supérieur
  • Une épreuve orale de 30 minutes aura lieu devant le jury d’admission

 

 Programme de la formation

  • DC 1 – La relation éducative spécialisée : 500 heures
  • DC 2 – Conception et conduite de projets éducatifs spécialisés : 400 heures
  • DC 3 – Travail en équipe pluri-professionnelle et communication professionnelle : 300 heures
  • DC 4 – Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux : 250 heures

Durée de la formation : 3 années scolaires, en alternance.

 

Coût et financement

  • Coût de l'épreuve orale d’admissibilité : 80 €
  • Coût de la formation : 19 575 €
  • Frais d’inscription : 250 € / an, soit 750 € + CVEC*
  • Financements acceptés : 
    • Conseil Régional d'Île de France
    • Compte Personnel de Formation (CPF)
    • Opérateurs de Compétences (OPCO)
    • Employeur (Congé Individuel de Formation et contrat de professionnalisation)
    • Autofinancement : dans ce cas, 30 % de réduction

*CVEC : Contribution à la vie étudiante et de campus

 

Certifications et examens

Au cours de la formation DEES, le CFE organise 6 certifications :

  • DC 2 – Épreuve écrite + production d’un travail collectif écrit accompagné d’une soutenance orale de 30 min devant un jury
  • DC 3 – Épreuve orale de présentation d’un dossier + production d’un travail écrit et présentation de 30 min devant un jury
  • DC 4 – Épreuve écrite + production d’un travail écrit accompagné d’une soutenance orale de 30 min devant un jury

Les certifications finales du DC1 sont organisées par la Maison des Examens. Elles ont lieu à la fin des trois ans de formation. 

 

Issue de la formation

Le diplôme d’État d’éducateur spécialisé (DEES) est délivré conjointement par les Ministères de l’Emploi, de l’Éducation Nationale, de la Justice et de la Jeunesse et des Sports (Décret du 22 août 2018). Il est de niveau 6 (équivalent bac +3).

Présentation complète de la formation : Télécharger la plaquette de la formation DEES

Le métier d’éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé organise et met en place des actions pour un public en difficulté, dans le but de favoriser l’insertion (ou la réinsertion). Il aide les personnes à préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation et d’intégration.

L’éducateur spécialisé peut intervenir en établissement d’insertion sociale ou en protection de l’enfance. Dans ce cas, il élabore le projet éducatif et accompagne les enfants et adolescents qui lui sont confiés. 

 

Compétences requises :

  • Accueil des personnes et évaluation de leur situation individuelle
  • Bonne conception d’un projet personnalisé 
  • Diagnostic des difficultés et besoins
  • Accompagnement dans la réinsertion à travers le logement et l’emploi / à travers les activités pour les jeunes
  • Savoir travailler en équipe pluridisciplinaire
  • Faire preuve d’adaptation dans sa pratique professionnelle
  • Bonne capacité d’anticipation et de réaction aux situations critiques

 

Activités principales :

  • Élaboration d’un diagnostic social et d’hypothèses d’intervention
  • Élaboration du projet personnalisé co-construit avec chaque personne
  • Mise en œuvre, suivi et évaluation des actions éducatives 
  • Gestion logistique et budgétaire d’activités individuelles ou collectives, de nature socio-éducative
  • Communication régulière et permanente avec les familles et/ou représentants légaux, référents sociaux et autres partenaires
  • Développement d’actions de soutien à la parentalité, au retour à l’emploi et à la formation
  • Instruction des dossiers administratifs des enfants confiés / des adultes en réinsertion
  • Rédaction de notes de synthèses et autres rapports
  • Accompagnement de l’adulte dans les actes et démarches de la vie quotidienne
  • Préparation, programmation et animation des activités individuelles et collectives
  • Signature des contrats de séjours

S'INSCRIRE À LA FORMATION

Le technicien de l’intervention sociale et familiale intervient auprès des familles, des publics en difficulté sociale, des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap. Il le fait soit à domicile soit en établissement ou service s’inscrivant dans les politiques d’action sociale. 

 

Procédure d’inscription

  • Aucun prérequis de formation
  • Une épreuve écrite d’admissibilité se tiendra pendant 2 heures
  • Une épreuve orale de 30 minutes aura lieu devant le jury d’admission

 

 Programme de la formation

  • DC 1 – Conduite du projet d’aide à la personne : 270 heures et 420 heures de stage
  • DC 2 – Communication professionnelle et travail en réseau : 100 heures
  • DC 3 – Réalisation des actes de la vie quotidienne : 150 heures
  • DC 4 – Transmission des savoirs et techniques nécessaires à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne : 150 heures et 420 heures de stage
  • DC 5 – Contribution au développement de la dynamique familiale : 150 heures et 175 heures de stage
  • DC 6 – Accompagnement social vers l’insertion : 130 heures et 140 heures de stage

Durée de la formation : 18 mois sur 2 années scolaires, en alternance.

 

Coût et financement

  • Coût des épreuves d’admission : 100 € / 60 € si oral seul
  • Coût de la formation : 12 540 €
  • Frais d’inscription : 100 € / an, soit 200 €
  • Financements acceptés : 
    • Conseil Régional d'Île de France
    • Compte Personnel de Formation (CPF)
    • Opérateurs de Compétences (OPCO)
    • Employeur (Congé Individuel de Formation et contrat de professionnalisation)
    • Autofinancement : dans ce cas, 30 % de réduction

 

Certifications et examens

Au cours de la formation TISF, le CFE organise 6 certifications :

  • DC 1 – Dossier de pratique professionnelle et soutenance orale de 30 mn devant un jury 
  • DC 2 – Épreuve orale d’analyse de situation de 30 mn devant un jury
  • DC 3 – Contrôle continu en cours de formation comprenant des épreuves de mises en situation pratique et au moins une épreuve de contrôle des connaissances
  • DC 4 – Épreuve orale de 20 mn analysant une situation de la vie quotidienne
  • DC 5 – Épreuve écrite de 3 heures analysant une situation en rapport avec l’enfance ou la famille
  • DC 3 – Épreuve écrite de 2 heures sur une situation d’exclusion

Chaque domaine de compétences doit être validé séparément, sans compensation des notes. Un domaine de compétences est validé si la note obtenue est supérieure à 10/20.

 

Issue de la formation

Diplôme délivré par l’État de niveau 4 – équivalent bac

Présentation complète de la formation : Télécharger la plaquette de la formation TISF

Le métier de technicien de l’intervention sociale et familiale

Le TISF joue un rôle à la fois préventif, éducatif, d’accompagnement et de soutien auprès de personnes qui traversent des situations particulières et ont besoin d’aide : décès d’un parent, difficultés sociales, handicap, longue maladie, hospitalisation, etc. Pour épauler la famille ou la personne en difficulté, il assure des tâches quotidiennes pouvant aller du ménage à la préparation des repas, en passant par l’aide au devoir ou le soutien à l’éducation des enfants.

 

Compétences requises :

  • Fort intérêt pour la relation d’aide
  • Discrétion et neutralité dans les situations familiales complexes
  • Faculté d’adaptation aux différentes tâches de soutien aux familles
  • Bonne connaissance des règles d’hygiène et de sécurité
  • Maîtrise des techniques de médiation et d’animation de groupe
  • Excellente organisation

 

Activités principales :

  • Accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne
  • Identification des besoins en matière d'éducation des enfants
  • Préparation de repas
  • Aide au ménage et aux courses
  • Prise en charge des enfants (aide aux devoirs, soins quotidiens, activités d'éveil, appui à la fonction parentale, etc.)
  • Accompagnement dans les actes de la vie civile
  • Détection des situations à risques (maltraitance, harcèlement, etc.) et orientation des personnes vers le praticien adapté
  • Réalisation du bilan des actions, proposition d’axes d'amélioration et transmission des informations aux interlocuteurs concernés
  • Intervention auprès de jeunes en difficulté, de malades psychiatriques, de personnes âgées, en situation d'addiction ou de handicap

S'INSCRIRE À LA FORMATION

Le moniteur éducateur exerce ses fonctions au sein d’établissements spécialisés, auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes en difficulté, en situation de dépendance ou de handicap.

 

Procédure d’inscription

  • Aucun prérequis de formation
  • Une épreuve écrite d’admissibilité se tiendra pendant 2 heures
  • Une épreuve orale de 30 minutes aura lieu devant le jury d’admission

 

 Programme de la formation

  • DC 1 – Accompagnement social et éducatif spécialisé : 400 heures
  • DC 2 – Participation à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé : 300 heures
  • DC 3 – Travail en équipe pluri-professionnelle : 125 heures
  • DC 4 – Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles : 125 heures

Durée de la formation : 16-18 mois sur 2 années scolaires, en alternance.

 

Coût et financement

  • Coût des épreuves d’admission : 135 € / 80 € si oral seul
  • Coût de la formation : 12 540 €
  • Frais d’inscription : 200 € / an, soit 600 €
  • Financements acceptés : 
    • Compte Personnel de Formation (CPF) 
    • Opérateurs de Compétences (OPCO)
    • Employeur (Congé Individuel de Formation et contrat de professionnalisation)
    • Autofinancement : dans ce cas, 30 % de réduction

 

Certifications et examens

Au cours de la formation DEME, le CFE organise 4 certifications :

  • DC 1 – Présentation d’un dossier de 10 pages et soutenance orale de 10 mn devant un jury + entretien oral sur le site de stage et évaluation des activités conduites par le stagiaire et de la formalisation qu’il en fournit
  • DC 2 – Présentation de 2 notes de stage de 5 pages chacune + soutenance orale de 30 mn devant un jury
  • DC 3 – Présentation d’un dossier thématique de 15 pages et soutenance orale de 20 mn devant un jury + évaluation sur le site de stage des capacités du candidat à travailler en équipe pluri-professionnelle
  • DC 4 – Présentation d’un dossier sur les dynamiques institutionnelles et soutenance orale de 30 mn devant un jury + épreuve écrite d’1h30 sur une étude de situation

À noter : les domaines de compétences sont soumis à un contrôle continu tout au long de la formation.

 

Issue de la formation

Diplôme délivré par l’État de niveau 4 – équivalent bac

Présentation complète de la formation : Télécharger la plaquette de la formation DEME

Le métier de moniteur éducateur

Le moniteur éducateur peut travailler en protection de l’enfance, où il accompagne les enfants et adolescents confiés, ou dans le champ de la dépendance et du handicap, où il accompagne les personnes au quotidien. Il anime des activités éducatives afin de contribuer au développement des capacités d’intégration et d’autonomie des jeunes, et d’aider le développement psychologique, cognitif et social des personnes dépendantes ou handicapées.

 

Compétences requises :

  • Bonne évaluation de chaque situation et analyse des besoins
  • Mise en place d’activités adaptées favorisant le maintien des gestes de la vie quotidienne / le développement des enfants
  • Capacité à interroger et adapter sa pratique professionnelle
  • Anticipation et réaction aux situations critiques
  • Faculté à créer et maintenir des liens avec la famille de l’enfant et son environnement social

 

Activités principales :

  • Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne
  • Animation et organisation de la vie quotidienne
  • Élaboration et animation d’ateliers en adéquation avec les projets personnalisés des personnes dépendantes 
  • Préparation, programmation et animation des activités individuelles et collectives
  • Utilisation des ressources de l’environnement (sportives, culturelles, citoyennes…)
  • Consignation et transmission de ses observations pour l’élaboration d’un diagnostic éducatif et d’hypothèses d’intervention socio-éducative / pour l’élaboration du projet individuel de la personne accueillie
  • Communication avec les familles, référents sociaux et autres partenaires 
  • Rédaction de notes, documents administratifs, synthèses et autres rapports

S'INSCRIRE À LA FORMATION

Le Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social est la fusion des anciens DEAVS et DEAMP. Il constitue le premier niveau de qualification dans le champ du travail social. 

Il forme des professionnels qui accompagnent les personnes en visant leur autonomie, que ce besoin vienne d’un handicap, d’une fragilité sociale ou de leur âge. 

 

Procédure d’inscription

  • Aucun prérequis de formation
  • Une épreuve orale de 30 minutes aura lieu devant le jury d’admission

 

 Programme de la formation

  • DC 1 – Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne : 112 heures
  • DC 2 – Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité : 91 heures
  • DC 3 – Accompagnement à la vie sociale et relationnelle de la personne : 105 heures
  • DC 4 – Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention d’enseignement : 147 heures
  • DC 5 – Travail en équipe pluri-professionnelle, gestion des risques et traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne : 91 heures

Durée de la formation : 12 à 18 mois sur 2 années scolaires, en alternance.

 

Coût et financement

  • Coût des épreuves d’admission : 60 €
  • Coût de la formation en voie directe : 8 229 €
  • Coût de la formation en cours d'emploi : 273 à 858 €
  • Frais d’inscription : 50 € en voie directe / 100 € en cours d'emploi
  • Financements acceptés : 
    • Conseil Régional d'Île de France
    • Compte Personnel de Formation (CPF)
    • Opérateurs de Compétences (OPCO)
    • Employeur (Congé Individuel de Formation et contrat de professionnalisation)
    • Autofinancement : dans ce cas, 30 % de réduction

 

Certifications et examens

Au cours de la formation DEAES, le CFE organise 6 certifications :

  • DC 1 – Dossier de pratique professionnelle de 5 à 8 pages à utiliser comme support pour l’oral
  • DC 2 – Certification devant un jury, au CFE, sur un sujet tiré au sort
  • DC 3 – Animation. Dossier de 4 pages à utiliser en support pour l’oral devant un jury
  • DC 4 – Étude de situation. Dossier de 4 pages sur le positionnement professionnel à utiliser comme support pour l’oral
  • DC 5 – Examen sur table, travail en équipe

La certification finale est organisée au CFE et corrigé par la DRIEETS Île-de-France (Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités). Elle consiste en un examen sur table sur l’un des sujets du DC 1.

 

Issue de la formation

Diplôme délivré par l’État de niveau 3 – équivalent CAP/BEP

Présentation complète de la formation : Télécharger la plaquette de la formation AES

Le métier d’accompagnant éducatif et social

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide les enfants, adolescents, adultes en situation de handicap et personnes vieillissantes en perte d’autonomie dans les tâches de la vie courante. Travaillant en lien avec les professionnels du secteur médical, social ou éducatif, l’AES veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie des personnes et les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle.

 

Compétences requises :

  • Discrétion
  • Dynamisme
  • Patience, capacité d’écoute et d’observation
  • Faculté d’adaptation et de prise d’initiative
  • Capacité à travailler en équipe pluri-professionnelle
  • Bonne connaissance des normes d’hygiène et de sécurité

 

Activités principales :

  • Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne à son domicile (entretien du logement, courses, hygiène, aide à l’autonomie physique, etc.)
  • Animation et organisation de la vie quotidienne
  • Élaboration et animation d’activités en adéquation avec les projets personnalisés des personnes dépendantes 
  • Aide aux démarches administratives
  • Encadrement de groupe lors d’activités intérieures ou extérieures
  • Gestion des situations de conflit au sein d’un groupe
  • Accompagnement de jeunes dans l’accès aux activités scolaires et périscolaires
  • Stimulation de l’activité motrice et intellectuelle de la personne

S'INSCRIRE À LA FORMATION