Notre pédagogie

Le CFE accueille près de 400 étudiants par an. Il est composé d’une équipe de 20 permanents et de 70 intervenants qui les accompagne dans leur apprentissage.

Avec un taux de réussite aux diplômes d’État de 98 %, nos étudiants trouvent rapidement un emploi après leur certification au CFE. 

Une pédagogie active pour une posture réflexive

Loin d’opposer les savoirs professionnels aux savoirs académiques, nos formations valorisent à la fois l’histoire et l’expérience de chaque étudiant mais aussi la rigueur des savoirs patiemment construits dans le champ des sciences humaines et sociales. Conscients du risque de réactiver un passé scolaire parfois semé d’embûches, nos formateurs et formatrices savent s’adapter à la diversité des attentes et des profils de notre public. Ils s’efforcent notamment d’accorder une place centrale aux méthodes pédagogiques dites « actives » et à la diversité des outils et des supports capables d’interroger les pratiques professionnelles.

Notre objectif : inculquer aux futurs travailleurs sociaux une posture réflexive et critique pour les aider à s’adapter à la diversité de situations professionnelles.

Apprendre à questionner le métier et ses méthodes

La formation en alternance permet de mener une analyse de la fonction du travailleur social, tout en intégrant les savoirs nécessaires à l’exercice de cette profession.

Lors de la formation de travailleur social, le participant examinera ses représentations de la réalité du métier et envisagera les moyens et compétences dont il dispose, afin de maximiser la pertinence des réponses apportées. Notre équipe pédagogique, par le partage de son expérience terrain et de ses connaissances académiques, forme des professionnels capables d’adopter une pratique réfléchie du travail social. Notre pédagogie respecte l’expérience de chaque stagiaire et veille à ne pas le mettre en difficulté, tout en se conformant au niveau d’exigence requis par le Diplôme d’État.

Lors du choix de différents lieux de stages et d’apprentissage en alternance, nous attirons l’attention de nos participants sur la nécessité de s’intéresser à des structures d’accueil différentes de celles dans lesquelles ils ont déjà travaillé. Le but étant de diversifier le champ d’implication du travailleur social et de le préparer à la grande variété de publics qu’il rencontrera durant sa carrière professionnelle.